La fille du fossoyeur PDF

Ici, elle parle du contexte de ce livre très personnel et de son héroïne dont la vision déterministe du monde cède la place à une vision plus libre, relativiste, dans laquelle la réinvention du soi est possible.


ISBN: B00E5HDSTE.

Nom des pages: 135.

Télécharger La fille du fossoyeur gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

En 1936, les Schwart, une famille d’émigrants fuyant désespérément l’Allemagne nazie, échouent dans une petite ville du nord de l’État de New York où le père, Jacob, un ancien professeur de lycée, ne se voit offrir qu’un travail de fossoyeur-gardien de cimetière. Un quotidien fait d’humiliations, de pauvreté et de frustrations va les pousser à une épouvantable tragédie dont Rebecca, la benjamine des trois enfants, sera le témoin.

Ainsi débute l’étonnante vie à multiples rebonds de Rebecca Schwart : après avoir épousé Niles Tignor, un homme abusif et dangereux, elle doit fuir pour protéger son petit garçon, et tenter de se reconstruire. Les villes, les métiers, les hommes défilent, jusqu’à sa rencontre avec Chet Gallagher, promesse d’un bonheur enfin possible. Mais surgit alors le désir profond, d’abord inconscient, de retrouver son passé cruel de « fille du fossoyeur », de se rattacher en fin de compte à sa véritable identité. Le destin ne le lui permettra qu’au terme d’une existence d’intranquillité, dans les dernières pages bouleversantes de ce roman.

L’apprentissage des hommes, du mariage, de la maternité, les combats d’une femme dans la société américaine de l’après-guerre racontés par Joyce Carol Oates au sommet de son talent, font de ce livre un hymne inoubliable à la résilience et à la survie.

« Un roman sombre et mélancolique. Une perle noire. » Nouvel Observateur

« […] 659 pages serrées, cinglées et brillantes. » Elle

« Il faut se rendre à l’évidence : Oates est la plus forte. » Éric Neuhoff, Madame Figaro

« Le nouveau roman de l’Américaine, dérangeant et captivant, est de ceux qui compteront lorsqu’on fera le bilan de son œuvre. » Le Figaro littéraire

« La fille du fossoyeur appartient à la famille des œuvres majeures de Joyce Carol Oates. » Le Point

Un Américain de l’extérieur raconte deux décennies de vie lesbienne radicale dans ce mémoire urgent et férocement drôle. L’histoire d’Oates de cette famille juive en désintégration m’a poussé à continuer à lire, même si je voulais laisser tomber cette horreur et fuir. Elle a finalement se remarier bien qu’elle ait été endommagée de façon permanente par son premier mari.

Après s’être impliquée avec son premier mari, elle n’a pas poursuivi une seule chose qu’elle voulait vraiment faire autre que d’élever son fils bien-aimé et musicalement doué. Une erreur s’est produite lors de l’ajout des éléments suivants. Veuillez réessayer. Ici, le père – un ancien professeur de lycée – est rabaissé par le seul travail qu’il peut obtenir: fossoyeur et gardien de cimetière. Son besoin de fermeture, en fait, est la grande faiblesse d’Oates, tout comme l’évocation de personnes épuisées et résilientes qui recherchent un nouveau départ est sa plus grande force.