Le coût du passage à la viticulture biologique PDF

Le conseil du vin local pour quatre appellations bordelaises a adopté une mesure rendant obligatoire l’agriculture durable.


ISBN: 2351560787.

Nom des pages: 222.

Télécharger Le coût du passage à la viticulture biologique gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Il est primordial, pour un producteur, de connaître de manière pragmatique les avantages et les
inconvénients de l’agriculture biologique afin de pouvoir amorcer une éventuelle reconversion
« bio ». Pour mieux appréhender ce phénomène Cyril Delarue resitue rapidement le « bio » dans le
contexte socio-historique. Ce bref état des lieux lui permet d’aborder le point épineux de la
viticulture biologique : le cahier des charges. Point par point il analyse chaque élément de ce
cahier. Une fois le cahier des charges décortiqué, l’auteur en tire conseils et recommandations pour
bien préparer sa conversion en viticulture biologique. Ce faisant, il en profite pour examiner
l’ensemble des coûts que suscite une conversion à la viticulture « bio » En dernier lieu ce précis
adopte un point de vue critique et propose une étude sur l’intérêt réel de ce changement de mode
de conduite du vignoble, notamment pour ce qui est des retombées de cette conversion. Tout professionnel du vin pourra trouver des réponses à ses interrogations concernant la conversion biologique. Le précis lui proposera des solutions viables et efficientes élaborées à partir de situations réelles.

Après l’entrée en vigueur du National Organic Program (NOP) de l’USDA, tous les produits étiquetés comme «biologiques» devaient porter le label Organic Certified de l’USDA. En Amérique du Nord et au-delà, les systèmes alimentaires en perpétuelle consolidation se caractérisent par des cycles vicieux interdépendants qui se renforcent mutuellement: dépeuplement rural, étalement urbain et érosion de la sécurité alimentaire locale, ainsi qu’une foule de problèmes environnementaux tels que l’eau, l’érosion des sols et conséquences imprévues de la contamination par les pesticides et les OGM. Cependant, après deux sécheresses consécutives au cours de la dernière décennie, une eau plus rare et plus coûteuse a conduit des agriculteurs comme Broomell à couper l’irrigation des bosquets.

Beaucoup de gens voulaient conserver ce petit modèle original. Ce geste audacieux a suscité l’intérêt d’autres appellations et s’appuie sur les initiatives environnementales existantes de St.-Emilion. Pendant ce temps, le vignoble prend vie, avec des bourgeons qui gonflent, puis s’ouvrent, puis éclatent en feuilles avec une vitesse remarquable. Citer articles Article Metrics Voir l’article metrics Elsevier A propos de ScienceDirect Accès à distance Panier d’achat Contact et assistance Conditions générales de vente Politique de confidentialité Les cookies sont utilisés par ce site.