Le retour des communs & la crise de l’idéologie propriétaire PDF

L’aide gouvernementale en Irlande était particulièrement ciblée.


ISBN: B00T91B3B6.

Nom des pages: 174.

Télécharger Le retour des communs & la crise de l’idéologie propriétaire gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Alors même que la notion de droits « exclusifs » reconnus au propriétaire individuel connait depuis quelques trois décennies une phase de durcissement et d extension continue à de nouveaux objets (vivant, logiciels, semences, médicaments, savoirs traditionnels,….) on assiste, comme s il s agissait d une « contre-tendance », à la montée de revendications et de pratiques pour mieux garantir différents types de « communs » conçus et administrés par des collectifs d acteurs aux configurations multiples.
C est ainsi que les « communs », qui consistent non en une négation du droit de propriété mais en des formes nouvelles de partage et de distribution des attributs de ce droit (sous la forme de droits d accès, d usage, de prélèvement …) entre différentes parties prenantes, connaissent aujourd hui un formidable regain. Les nouveaux communs qui tirent leur origine de formes très anciennes de droits « communaux » (garantissant l accès à l eau, aux pâturages, aux moulins à grains pour les communautés villageoises…), ouvrent ainsi des espaces neufs et permettent de repenser radicalement le droit de propriété tel qu il était conçu et prévalait jusqu ici. Des logiciels libres aux licences creative commons permettant l accès et le partage des créations artistiques ou scientifiques au plus grand nombre, des plateformes ouvertes permettant l autopartage des biens les plus variés aux garderies auto-gérées… Les communs se présentent aujourd hui comme autant de solutions à la crise de l idéologie propriétaire et à l exclusivisme qui lui sert de fondement.
Cet ouvrage est basé sur des recherches et des enquêtes qui se sont étendues sur plus de trois années et qui ont mobilisé près de vingt chercheurs en France comme à l étranger. Il présente et explore à partir d études de cas, d investigations historiques ou de réflexions menées auprès des différents acteurs, la multiplicité des alternatives que proposent aujourd hui les communs et l économie du partage face aux impasses et apories de l économie financiarisée dans laquelle nous sommes englués.

Nous devons également remettre en question la manière dont les entités publiques et nationalisées opèrent, ainsi que critiquer l’utilisation des ressources de l’État pour subventionner (explicitement et implicitement) et, en temps de crise, renflouer le capital privé. Je ne nie pas que le communisme est aussi une idéologie, mais je préfère croire à la possibilité d’une plus grande égalité humaine au-dessus de l’intérêt personnel. En particulier, les grands éleveurs, qui étaient associés dans les guildes, étaient les plus favorisés dans ce système, car ils étaient capables de diviser et d’utiliser les pâturages à un coût nominal, et parfois gratuitement.

Par conséquent, MPE ne propose pas une vision universaliste de l’être humain comme étant nécessairement compétitif ou collaboratif, mais souligne les effets du mode de production historiquement spécifique sur le comportement des humains. Bien que cette école de pensée soit généralement marginalisée dans les facultés d’économie au sens large, elle a acquis une attention renouvelée au cours de la dernière décennie. Sources: Compilé par l’auteur à partir des données du Spanish Population Population Survey. Publié par Bueno Devine Burquez le 2015-09-12 16:52:04.